L’or proche des 1 100$

L’or proche des 1 100$ l’once

Suivant les pas du retournement tardif de New York hier, les actions asiatiques ont coulé de 3%. Les marchés boursiers européens ont perdu la même chose avant midi.

Les cours de l’or en livres sterling ont bondi vers un pic de sept mois. Alors que la livre sterling a chuté une nouvelle fois. Cela malgré la publication des chiffres sur l’emploi britannique plus forts que prévu.

Augmentant aux côtés de ce que les analystes et autres journalistes qualifient aujourd’hui d’or valeur refuge. Les obligations US de 10 ans ont poussé les rendements vers des plus bas de sept mois sous les 2,0%.

L’or lui a maintenant rebondi de 5% par rapport aux points bas de six ans à 1 046 dollars l’once atteint en début décembre. L’or proche des 1 100$.

Le pétrole brut a touché des points bas de douze ans sous les 28 dollars le baril. Après que l’Agence international pour l’énergie ait prévenu que la surabondance croissante pourrait voir les marchés mondiaux du pétrole se noyer dans la surproduction.

La baisse des prix de l’énergie risquerait d’empirer la saturation de l’offre des métaux industriels, prévient le cabinet-conseil Oxford Economics. Car elle retarde la pression sur les compagnies minières pour réduire la production.

Les cours de l’argent ont aussi augmenté mercredi avec l’or, affichant un gain de 1,5% par rapport au week-end précédent pour atteindre les 14,17 dollars l’once. Ceci correspond au plus haut niveau en dollars de ces deux dernières semaines.

L’or devrait probablement continuer à profiter du statut de valeur refuge si la faiblesse des actions persistait, a indiqué un trading desk asiatique dans une note.

HSBC a indiqué que la faculté de l’or de diminuer le gros de ses récentes pertes plus la persistance du sentiment de risque et le retournement dans les taux de change euro – dollars US nous poussent à continuer à anticiper davantage de gains dans l’or.